Les avantages et les effets de faire du compost

0
16
avantages-effets-positif-compost

L’une de mes matières préférées au cours des deux dernières années de ma licence était l’édaphologie (l’étude du sol), que je trouvais très intéressante et sous-évaluée, car tout est basé sur le sol. Dans le cadre de ce sujet, nous avons abordé la matière organique et son importance, et l’importance du compostage a été longuement évoquée.

Mais ce n’est que lorsque j’ai suivi mon premier master en gestion de l’environnement que nous avons abordé le sujet des déchets en profondeur (en grande profondeur) et cela vous étonne vraiment, vous voyez à quel point il est compliqué de gérer les déchets, non seulement les déchets domestiques, mais aussi les déchets de l’industrie, de la construction, des mines, etc. Lors du master suivant que j’ai obtenu en durabilité, un de mes professeurs, maître composteur et expert en traitement biologique des déchets, nous a donné un cours et c’est là que j’en ai appris beaucoup plus sur le monde du compostage.

Ma dernière incursion dans ce monde a été des examens pour devenir un professeur de compostage, finalement je n’ai pas bien réussi, mais en cours de route j’ai appris des choses que je vais expliquer dans l’article d’aujourd’hui.

Le sujet des déchets est très actuel et comme mon article sur l’écologie d’il y a quelques mois, c’est un sujet dense et compliqué à traiter. C’est pourquoi je vais me concentrer uniquement sur le compostage, mais je veux d’abord m’intéresser aux déchets, cette matière qui « disparaît » de la surface de la terre lorsque vous la jetez à la poubelle… (ironie)

Qu’est-ce qu’un déchet ?

En Europe, un déchet est toute substance ou objet dont le détenteur se défait ou dont il a l’intention ou l’obligation de se défaire.

En fonction de leur origine, ils peuvent être classés comme urbains (municipaux), agricoles et forestiers, d’élevage, industriels, etc. Ils peuvent également être classés en fonction du lieu de production (hôpital, nettoyage des rues, mines, etc.).

Quelques anecdotes sur les déchets ?

Selon les données de Eurostat en 2020 en France, chaque habitant produit en moyenne 4657 kg de déchet par an, dont 354kg d’ordures ménagères.

Si l’on regarde comment sont gérés ces déchets, seulement 20% sont recyclés et 14% sont dédiés au compostage. La grande majorité est incinérée ou sera jetée en décharge.

Où vont les déchets organiques ?

En fonction de la région ou du pays dans lequel vous vivez, il ira vers une destination ou une autre. Par exemple, en France en 2022, 36% des déchets ont été mis en décharge, 30% dans des incinérateurs et 20% dans des usines de recyclage (recyclage et compostage).  À l’échelle mondiale, on estime que 56 % des déchets sont mis en décharge, 17 % sont incinérés et 27 % sont recyclés.

Ici, on ne fait pas de distinction entre les types de déchets, car une grande partie d’entre eux sont mélangés au sac de déchets généraux et sont soit mis en décharge tels quels, soit incinérés.

À ce stade, vous aurez compris que 1) le monde des déchets est très compliqué et 2) nous devons essayer de réduire nos déchets (organiques et inorganiques) autant que possible. 

Je ne veux pas m’attarder davantage sur les déchets, j’ai traité le sujet sur un article dédié.

Le compost

La moitié du sac de déchets moyen que nous jetons en Europe est constituée de matières organiques en décomposition. Quelque chose que nos grands-parents et arrière-grands-parents ne jetaient pas, soit parce qu’ils avaient des animaux et leur donnaient à manger (poulets, cochons…), soit parce qu’ils l’utilisaient comme engrais pour les cultures.

L’utilisation de déchets organiques comme engrais en agriculture est une pratique qui remonte presque à ses débuts. La révolution du compostage a eu lieu au milieu du XXe siècle, bien que la contamination par les métaux lourds et d’autres substances ait réduit les possibilités commerciales du compostage.

Aujourd’hui, alors que l’Union européenne impose la valorisation de 50 % des déchets ménagers depuis 2020, de nombreuses villes mettent en place des bacs bruns ou des composteurs collectifs.

Définition du compostage ?

Le compostage est la production d’un engrais de haute qualité (le compost) à partir de matières organiques. Il s’agit d’un processus biologique, impliquant des micro-organismes du sol, principalement des champignons, des bactéries et des actinomycètes.

Le compost : Engrais de haute qualité obtenu par compostage.

Lors du compostage, la matière organique passe par trois phases :

  • Mésophile : avec une température proche de la température ambiante, jusqu’à ce qu’elle atteigne 40-50ºC. La durée de cette étape dépend du type de déchets.
  • Thermophile : lorsque le mélange dépasse environ 50ºC, il entre dans cette phase, qui se caractérise par l’atteinte de températures très élevées, près de 80ºC dans certains cas. À cette température, les agents pathogènes sont détruits (assainissement). Cette phase se termine lorsque la température descend à 45ºC.
  • Maturation : phase de refroidissement où la quantité et la diversité des micro-organismes sont très élevées. À ce stade, la matière organique se transforme en formes plus stables et le compost se forme.

Il existe de nombreux systèmes de compostage au niveau industriel, ouverts, fermés, statiques, dynamiques, etc. Mais je vais me concentrer sur ceux qui sont domestiques et les plus proches.

Faire du compostage à la maison

Si vous avez un jardin ou une terrasse ombragée, vous pouvez avoir un composteur (il existe de nombreux modèles différents), pour commencer il suffit d’ajouter une structure sur la base (branches, feuilles…) et de mettre dessus les restes de nourriture, de légumes, etc. Il suffit de le surveiller de temps en temps pour qu’il ne se compacte pas ou ne se dessèche pas. Il existe de nombreux manuels comme celui-ci qui peuvent vous aider à démarrer.

Après quelques semaines, vous obtiendrez un compost de grande qualité, tout comme le compost que vous achetez en pépinière pour vos plantes.

Composteur dans votre ville

Si vous n’avez pas de composteur à la maison et que vous avez la chance de vivre dans une commune où le compostage a été introduit, c’est très facile ! Dans les grandes villes, vous avez de grandes chances que la municipalité ait mis en place des composteurs communautaires où vous pouvez déposer vos déchets organiques et où le compost généré peut être utilisé comme engrais par vos voisins.

Pourquoi le compostage est-il important ?

  1. Vous réduisez la quantité de déchets qui finissent dans les décharges ou les incinérateurs. Bien qu’il faille toujours commencer par le mot « réduire », il existe des déchets organiques inévitables auxquels nous donnons une autre vie grâce au compostage.
  2. Vous restituez de la matière organique au sol, ce qui l’enrichit. Cela a des effets sur la structure du sol, car le compost, ayant une teneur élevée en matière organique, a tendance à former des « mottes », ce qui aide le sol à être aéré et non compacté, favorisant l’aération et l’humidité.
  3. Vous obtenez un compost de très haute qualité, sans composés chimiques et exempt d’agents pathogènes, car le processus de fermentation aérobie atteint 80°C, une sorte de « pasteurisation » de la matière organique.

En plus de ces trois points, le compostage est important parce que les sols européens perdent de la matière organique, surtout dans les sols qui ont été intensivement. Cette perte de matière organique présente un risque de désertification.

En conclusion, je voudrais mettre en avant le compostage dans la réduction de la masse totale des déchets que nous produisons et l’importance du compost comme source de matière organique pour le sol, qui est si nécessaire dans de nombreux endroits de nos jours. Et enfin, j’aimerais savoir dans quelles villes ou quels pays les bacs à compost ou les poubelles brunes sont mis en place, pouvez-vous m’aider ?

Avez-vous un composteur ou un bac brun dans votre ville, faites-vous du compostage de matières organiques ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici