Ecrit par 0h00 Bien-être Views: 10

Comment traiter l’insomnie avec l’homéopathie ?

Le stress et l’anxiété générés par diverses situations sont les principaux facteurs à l’origine de ces problèmes.

Dans les articles précédents, nous avons expliqué certaines thérapies naturelles qui peuvent aider à soulager l’insomnie. Cette fois-ci, nous vous expliquons comment traiter l’insomnie avec l’homéopathie.

Que peut traiter l’homéopathie ?

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil peuvent se manifester par une difficulté à s’endormir à l’heure habituelle ou par des réveils nocturnes répétés. D’autres formes d’insomnie consistent à se sentir fatigué le matin parce qu’on n’a pas assez dormi, ou à faire des cauchemars qui perturbent le repos.

Il s’agit souvent d’une conséquence de diverses situations qui affectent les personnes, telles que

  • Fatigue physique.
  • Dîners copieux ou consommation de substances excitantes (caféine).
  • La surexcitation nerveuse.
  • Les soucis personnels, professionnels ou de travail.

Le sommeil étant l’un des facteurs les plus importants pour la récupération physique et intellectuelle, un manque de sommeil peut entraîner des performances médiocres, de la mauvaise humeur, de l’irritabilité, etc. Tout cela peut s’accumuler et conduire à l’apparition de maladies.

En alternative aux traitements conventionnels à base d’anxiolytiques, les experts en homéopathie recommandent l’utilisation de cette thérapie, en choisissant soigneusement le remède qui agit sur l’ensemble de l’organisme (corps et esprit).

Traitement homéopathique

Tout comme il existe différentes causes d’insomnie, il existe également différents remèdes homéopathiques pour la traiter.

Pour le traitement des troubles chroniques du sommeil, il est recommandé de s’adresser à des médecins homéopathes ou à des spécialistes de cette thérapie. Les personnes qui ne sont que légèrement affectées et qui connaissent les causes du problème peuvent s’automédicamenter.

Voici une liste de médicaments homéopathiques pour le traitement de l’insomnie et les cas dans lesquels ils doivent être utilisés :

1. Nux vomica, lorsque l’insomnie est due au surmenage. Le travail se prolonge pendant la nuit et, au moment d’aller se coucher, on n’arrive pas à s’endormir.

2. Coffea, lorsque les pensées ou les idées s’accumulent dans la tête et qu’un état d’obsession se produit. Il est également recommandé aux personnes qui s’occupent de malades la nuit et à celles qui consomment du café de manière excessive.

3. Arsenicum album, l’un des remèdes les plus traditionnels, est indiqué lorsque des inquiétudes ou des peurs provoquent des réveils nocturnes en sursaut, des insomnies dues à l’anxiété. Le lendemain, on constate un état d’épuisement.

4. Natrium muriaticum, en cas d’insomnie causée par la rumination du passé, les pensées sont obsessionnelles, liées à des tristesses qui se sont déjà produites. La personne n’arrive pas à s’endormir ou se réveille avec une sensation d’insomnie.

5. Argentum nitricum, en cas de confrontation à des situations considérées comme importantes mais génératrices de peur, telles que : entretiens d’embauche, expositions devant un public, examens, etc., provoque des rêves troublants qui causent des malaises.

6. Pulsatilla, lorsque l’insomnie est causée par un dîner copieux ou très tardif. Egalement chez les personnes qui ont besoin d’une bonne ventilation pendant la nuit pour pouvoir dormir.

7. Phosphorus, chez les personnes qui se réveillent peu de temps après s’être endormies et qui ont un sommeil agité. Également pour les personnes qui se réveillent parce qu’elles ont faim pendant la nuit.

8. Ignatia, en cas de sommeil agité et léger dû à la peur d’événements imminents tels que des problèmes amoureux ou des désagréments. Également utilisé dans les situations de malaise somatisé.

9. Staphisagria, en cas de sentiments refoulés (colère, rage,…) dans les discussions qui génèrent de l’agitation et des problèmes de sommeil.

10. Gelsemium, lorsque, malgré la fatigue et l’épuisement, il n’est pas possible de dormir.

11. Lipocodium, en cas d’insomnie due à des rêves terrifiants qui vous réveillent et qui sont causés par la peur de l’échec, de ne pas atteindre vos objectifs.

12. Calcarea carbonica, pour les personnes souffrant de cauchemars de mort ou de chute dans le vide.

Ce ne sont là que quelques-uns des remèdes que les spécialistes de l’homéopathie recommandent pour traiter les différents cas d’insomnie. Il est important de connaître l’origine de ces troubles afin de pouvoir fournir le meilleur traitement homéopathique.

Il convient de mentionner que l’insomnie peut être traitée par l’homéopathie si elle est occasionnelle et survient en raison d’une ou de plusieurs causes spécifiques, mais dans d’autres cas, elle peut être influencée par la personnalité ou la prédisposition génétique de la personne, auquel cas un traitement plus approfondi est nécessaire.

Visited 10 times, 1 visit(s) today
Fermer