Ecrit par 0h00 Food Views: 4

Vitamine C : son rôle, ses bienfaits, ses propriétés, les aliments qui la contiennent, etc.

La vitamine C est probablement la vitamine la plus connue et celle que l’on trouve le plus souvent dans les produits diététiques naturels. Certains animaux peuvent la synthétiser, mais l’homme ne le peut pas. Elle doit donc être ingérée pour bénéficier de ses nombreuses propriétés et de ses avantages.

La vitamine C est une vitamine qui peut être facilement altécorée par le contact avec l’oxygène, le monoxyde de carbone provenant de la pollution atmosphérique ou de la fumée de cigarette, le chlore, la chaleur ou la lumière.

Par exemple, fumer une seule cigarette augmente les besoins en vitamine C de 25 à 100 mg ; l’utilisation régulière de contraceptifs oraux augmente également les besoins quotidiens en vitamine C.

À quoi sert la vitamine C ?

À quoi sert la vitamine C ? La vitamine C a pour fonction d’assurer le bon fonctionnement de tous les organes et tissus du corps humain, car elle intervient dans de nombreux processus.

La vitamine C contribue à améliorer les problèmes circulatoires (jambes lourdes, varices, hématomes, capillaires brisés, etc.), à accélérer la cicatrisation, à moduler le système immunitaire en cas de maladies infectieuses (rhume, grippe), et peut également être utile aux personnes qui souhaitent perdre du poids, car l’excès de poids affecte les articulations et le système vasculaire, et s’accompagne souvent de problèmes de cholestérol.

Eh bien, la vitamine C contribue à la formation du collagène dans les articulations, protège les vaisseaux sanguins, aide à contrôler le cholestérol et élimine les radicaux libres qui sont souvent associés au surpoids ou à l’obésité.

Une autre des fonctions de la vitamine C est qu’elle peut également aider à résoudre les problèmes liés aux yeux (cataracte, fatigue oculaire…) ou à la peau (elle peut prévenir l’apparition de vergetures, de taches ou de rides).

Quels sont les avantages de la vitamine C ?

Parmi les avantages de la vitamine C, on peut citer le fait qu’elle aide des protéines importantes, comme le collagène, à remplir leur fonction.

Elle intervient également dans la formation d’hormones impliquées dans une meilleure réponse au stress, elle favorise l’absorption du fer, et la cicatrisation et la guérison des blessures sont également favorisées par la vitamine C.

Un autre des grands avantages de la vitamine C est qu’elle régule le taux de cholestérol, améliore la circulation, contribue au bon fonctionnement des défenses de l’organisme, en améliorant, par exemple, les processus allergiques, et joue un rôle important en tant qu’antioxydant.

Il protège également les cellules contre les dommages oxydatifs en cas de maladies chroniques ou de vieillissement.

Propriétés de la vitamine C

Parmi les propriétés de la vitamine C, on peut citer le fait qu’il s’agit d’un antioxydant qui prévient le vieillissement prématuré de la peau et restaure les tissus et les cellules de l’organisme entier. Il maintient un collagène sain dans la peau.

Une autre des grandes propriétés de la vitamine C est qu’elle permet de prévenir les infections de la vessie. En infusion, elle aide à prévenir l’apparition de calculs rénaux et biliaires, car elle a des propriétés diurétiques. Il est anti-inflammatoire et cicatrisant.

Quelle est la dose quotidienne minimale recommandée de vitamine C ?

La dose quotidienne recommandée de vitamine C est de 80 mg, ce qui correspond à la dose quotidienne recommandée de vitamine C mentionnée par l’Agence européenne de sécurité et de contrôle des aliments.

Effets secondaires d’un excès de vitamine C Que se passe-t-il si vous prenez trop de vitamine C ?

Les effets secondaires à fortes doses peuvent provoquer des effets indésirables, tels que des troubles digestifs (diarrhée) et des calculs rénaux (calculs rénaux).

À fortes doses, il peut être contre-indiqué dans certains cas avec des médicaments coagulants et autres.

Il est important de garder à l’esprit que pour la plupart des gens, il n’est pas nécessaire de prendre des suppléments de vitamine C, car elle est présente dans de nombreux aliments, notamment les fruits et les légumes.

Aliments qui contiennent et sont riches en vitamine C

La vitamine C se trouve dans tous les légumes, surtout ceux qui sont très colorés : rouge, vert, orange, jaune… particulièrement abondante dans les fruits et légumes crus. La vitamine C étant un acide (acide ascorbique), les légumes acides, en particulier les fruits, auront une quantité élevée de vitamine C car ce caractère acide rend la vitamine C plus stable.

Le tableau suivant présente quelques-uns des légumes les plus riches en vitamine C. Par exemple, un kiwi contient 68 mg/100 g d’aliment, le camu-camu 2800, l’orange 50, l’écorce de cynorhodon 2000 et la pulpe 1250.

Le cynorrhodon apparaît souvent dans les produits diététiques naturels en association avec la vitamine C, d’une part pour apporter plus de vitamine C et d’autre part parce qu’il possède une série de composants appelés flavonoïdes, qui facilitent l’action de la vitamine C et partagent également certaines de ses actions, comme la protection des vaisseaux sanguins et son action antioxydante.

Les agrumes sont également très riches en flavonoïdes.

FruitsVitamine C (mg/100 g)
Camu camu2800
Rose musquée2000
Acérola 1600
Cynorrhodon1250
Goyave300
Cassis190
Persil150
Poivre140
Brocoli110
Choux de Bruxelles cuits87
Papaye70
Kiwi68
Epinards60
Cresson60
Fraise60
Orange50
Citron40
Melon40
Chou-fleur40
Chou cru30
Framboise30
Pamplemousse30
Mandarine30
Epinards30
Mango28
Citron vert20
Fenouil cru8

Quel est le fruit le plus riche en vitamine C ?

L’un des fruits les plus riches en vitamine C est le cynorhodon, fruit charnu de l’églantier, que vous trouverez dans notre boutique. Acheter de l’églantier

Quelle est la formule de la vitamine C ?

La formule de la vitamine C correspond à l’acide ascorbique, que l’on trouve dans les produits alimentaires naturels sous forme de sels, comme l’ascorbate de sodium ou l’ascorbate de calcium.

Où puis-je acheter des comprimés de vitamine C ?

Nous pouvons vous parler ici des caractéristiques des différents produits à base de vitamine C et de toutes les questions relatives à la sécurité et aux avantages et propriétés de la vitamine C, en expliquant pourquoi elle apparaît dans tant de produits en comprimés de vitamine C ou dans d’autres présentations avec d’autres composants.

Voici quelques-uns des produits en comprimés de vitamine C et leurs caractéristiques :

ESTER C 500

Ester C® est une forme brevetée et non acide de vitamine C. Dans ce processus de production breveté, l’acide ascorbique est neutralisé avec du carbonate de calcium pour créer de l’ascorbate de calcium, du thréonate de calcium et de petites quantités de métabolites de la vitamine C.

Le résultat est un mélange à pH neutre contenant de l’ascorbate de calcium et des métabolites naturels de la vitamine C qui, dans l’organisme, activent les molécules de vitamine C, facilitant ainsi leur transport dans la cellule.

Il a été démontré qu’en raison du mécanisme d’action particulier d’Ester-C®, les métabolites et le thréonate de calcium augmentent considérablement la biodisponibilité de la vitamine C dans les cellules animales et humaines. Cette amélioration de la biodisponibilité facilite encore la rétention de la vitamine C dans l’organisme.

Ester-C® a montré des concentrations plasmatiques de vitamine C plus élevées et une excrétion moins rapide de la vitamine C que l’acide ascorbique.

Au niveau immunologique, cette biodisponibilité et cette permanence de la vitamine C à l’intérieur des cellules, notamment des globules blancs, sont idéales pour optimiser l’activité biochimique de la fonction immunitaire.

Les phagocytes (un type de cellule du système immunitaire) consomment de la vitamine C lorsque le système immunitaire est activé, ce qui fait que les concentrations de vitamine C diminuent rapidement pendant le stress de la réponse immunitaire.

Une série d’essais contrôlés randomisés chez l’homme a montré que la vitamine C contenue dans Ester-C® peut être conservée plus longtemps dans les globules blancs.

Au niveau gastrique, de fortes doses de vitamine C se comportent différemment dans l’organisme. La nature acide de l’acide ascorbique peut être associée à des effets gastro-intestinaux indésirables, notamment chez les personnes sensibles aux aliments acides.

Une prévalence plus élevée d’effets indésirables épigastriques a été observée lors de la consommation d’acide ascorbique par rapport à Ester-C® (62,5% contre 37,5%). Chez les volontaires sains présentant une sensibilité aux acides, la tolérance d’Ester-C® par rapport à l’acide ascorbique a été jugée “très bonne” (72 % contre 54 %).

Une aggravation significative des douleurs abdominales et de la diarrhée a été observée lors de l’administration d’acide ascorbique, alors qu’aucun changement significatif n’a été observé lors de l’administration d’Ester-C®. Ces résultats confirment que l’Ester-C®, en tant que forme non acide de la vitamine C, est plus doux pour l’estomac que l’acide ascorbique.

L’effort physique est une situation stressante pour l’organisme, il génère des radicaux libres, il est donc essentiel pour les personnes qui pratiquent régulièrement une activité physique de maintenir un taux de vitamine C normal.

Cela empêchera les cellules d’être endommagées par les radicaux libres et renforcera également le système de défense de l’organisme, prévenant ainsi l’apparition de maladies.

La vitamine C participe également à l’entretien des os, des dents, des ligaments, des tendons, des vaisseaux sanguins et du cœur. Il favorise la cicatrisation des plaies en participant à la production de collagène, une fonction essentielle pour éviter que les blessures (si fréquentes chez les sportifs) ne s’aggravent et pour faciliter leur guérison naturelle.

Il convient également de mentionner l’importance de la vitamine C dans la participation à l’absorption du fer. La vitamine C contribue, avec le fer, à prévenir les états de carence en fer.

Une carence en vitamine C peut également entraîner des douleurs aux jambes, des gonflements, des infections, des saignements des gencives, de l’anémie et des altérations de la structure des muscles et des cartilages.

Églantine

Le fruit de l’églantier est également connu sous le nom de cynorhodon et constitue une riche source de vitamine C. Sa forte teneur en vitamine C en fait l’une des meilleures sources végétales de cette vitamine, devant le kiwi, l’orange et même le citron. Il contient également des vitamines A, D et E, ainsi que des flavonoïdes antioxydants.

Bioflavonoïdes

Il s’agit d’un groupe de substances naturelles, également connues sous le nom de vitamine P, d’origine végétale et présentes dans un grand nombre d’aliments, principalement les fruits et légumes. On les trouve généralement avec la vitamine C.

L’effet antioxydant des flavonoïdes réside dans leur action de piégeage des radicaux libres et dans leur capacité à chélater les métaux, prévenant ainsi leurs effets sur les cellules : inhibition des enzymes, dommages cellulaires, actions mutagènes (cancérigènes)…

Mais en plus de cette fonction antioxydante extrêmement importante, ces substances ont d’autres fonctions tout aussi importantes dans la prévention ou le ralentissement du vieillissement cellulaire et l’amélioration de la santé générale.

L’Institut national de la santé et de la recherche médicale de Bordeaux a mené une recherche nutritionnelle auprès de 1640 hommes et femmes en bonne santé âgés de 65 ans et plus pendant dix ans, et a montré que ceux qui consommaient le plus de fruits et de légumes préservaient mieux leurs fonctions cérébrales.

En empêchant la vitamine C de s’oxyder, ils multiplient son action protectrice dans l’organisme. Ils renforcent la résistance des capillaires, ce qui empêche les capillaires de se rompre facilement.

Ils détendent également les muscles lisses des parois du système cardiovasculaire, contribuant à normaliser la pression sanguine, ce qui améliore également la circulation cardiaque. Ils augmentent donc l’efficacité de la vitamine C, car ils agissent naturellement en synergie avec elle.

Vitamine C en capsule

La vitamine C a de puissantes actions antioxydantes, à la fois par elle-même et parce qu’elle stimule et agit dans le recyclage d’autres antioxydants. La vitamine C est essentielle dans de multiples processus : des processus corporels :

Il participe à la production de glutathion, l’un des principaux antioxydants, et protège les vitamines A et E, ainsi que certains éléments du complexe B, de l’oxydation.

Il intervient dans la synthèse des neurotransmetteurs et peut aider à réguler le taux de cortisol dans les situations de stress prolongé.

Avec les bioflavonoïdes, il stimule la synthèse et le renouvellement du collagène et intervient dans la synthèse de l’élastine, de la chondroïtine et d’autres molécules constitutives de la peau et des articulations.

Il améliore le transport et l’absorption du glucose et intervient également dans la synthèse de la carnitine, nécessaire à l’utilisation directe des graisses comme source d’énergie dans les muscles.

Il aide à maintenir le taux de cholestérol sanguin et favorise la production d’acides biliaires, principal moyen d’éliminer le cholestérol de l’organisme.

Il améliore le fonctionnement du système immunitaire.

Elle est nécessaire à l’activité des leucocytes, à une réponse inflammatoire équilibrée et, avec la vitamine A, elle exerce une action protectrice sur les muqueuses. Le renforcement du système immunitaire est plus important lorsque la vitamine C et le zinc sont combinés.

Il inhibe la libération d’histamine et neutralise les radicaux libres produits lors des réactions allergiques, améliorant ainsi les symptômes des processus allergiques.

Il est synergique avec la quercétine dans son effet antihistaminique, améliorant l’efficacité du traitement avec l’utilisation combinée des deux nutriments.

Il aide à absorber le zinc, le manganèse et, surtout, le fer.

Dans la peau, la vitamine C contribue à réduire les effets nocifs des rayons UV grâce à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Visited 4 times, 1 visit(s) today
Fermer