Ecrit par 10h10 Zéro déchet Views: 21

Quelles utilisations du savon d’Alep et ses propriétés

savon-alep-usage-bienfaits-proprietes

Le savon d’Alep traditionnel est idéal pour l’hygiène quotidienne des mains, du visage et du corps, ainsi que pour le lavage des cheveux ou comme savon de rasage. Il s’agit d’un savon 100 % naturel, fabriqué uniquement avec du laurier et de l’huile d’olive.

Le savon d’Alep que j’utilise est fabriqué par la famille Zanabili, quatrième génération d’une famille qui s’y consacre depuis 1892. Voulez-vous savoir comment le savon d’Alep est fabriqué, comment il est utilisé ? Lisez la suite.

Qu’est ce que le savon d’Alep ?

Le savon d’Alep est un savon à base d’huile d’olive et d’huile de laurier, fabriqué à la main depuis plus de 2000 ans dans la région d’Alep, au nord de la Syrie. On pense qu’il est arrivé en Europe à l’époque des croisades, au Moyen Âge.

C’est un savon doux et hypoallergénique. Il est également respectueux de l’environnement car il est biodégradable, sans conservateurs ni colorants, sans huile de palme et sans huiles essentielles.

Types de savon d’Alep

De manière générale, vous pourrez trouver trois types de savon d’Alep en fonction du pourcentage d’huile de laurier :

  • 20% d’huile de laurier : pour les peaux mixtes et comme savon de rasage (160 g).
  • 5% d’huile de baies de laurier : avec plus d’huile d’olive, il est parfait pour les peaux sèches (200 g).
  • 40% d’huile de laurier : idéal pour les peaux grasses ou avec des problèmes dermatologiques (acné, psoriasis, dermatite atopique…) (150 g).

Les propriétés du savon d’Alep

  • Utile pour les affections cutanées telles que le psoriasis, la dermatite, l’eczéma de contact ou l’acné.
  • Nourrit, régénère et adoucit la peau.
  • Antiseptique, anti-inflammatoire et cicatrisant.
  • Régule l’excès de sébum du cuir chevelu et donne du volume, de la brillance et du corps aux cheveux.

Usages du savon d’Alep

  • Hygiène quotidienne du corps, du visage, des mains et des cheveux. Si vous l’utilisez comme shampooing, n’oubliez pas de rincer abondamment après chaque utilisation.  Laisser le pain dans un endroit sec et ventilé, au-dessus d’un porte-savon, pour lui permettre de respirer.
  • Pour le rasage. Le savon d’Alep produit une mousse dense qui convient parfaitement au rasage classique.
  • Massage. Le savon d’Alep est traditionnellement utilisé pour le massage dans le Hamman et les bains publics du Moyen-Orient.
  • Masque pour le visage. Faites mousser le savon et appliquez-le sur votre visage, laissez-le agir pendant 5 minutes et rincez-le à l’eau tiède. Ce masque maintient la peau hydratée et exempte d’impuretés.
  • Résistant aux mites. En Orient, le savon d’Alep est utilisé comme antimite pour les vêtements. Il est placé dans les armoires pour éloigner les mites.
  • Pour laver le linge. Le savon d’Alep est antérieur au savon de Marseille et sa composition est très proche. Il peut être utilisé pour laver le linge. Il convient au lavage des vêtements qui seront en contact avec des peaux sensibles (comme le savon de Marseille).

Comment fabriquer du savon d’Alep ?

La fabrication du savon d’Alep débute en novembre avec la récolte des olives dont on extrait l’huile d’olive. L’huile est ensuite lentement cuite avec de la soude végétale et de l’eau pour former une pâte à laquelle on ajoute l’huile de laurier.

Lorsque la pâte est prête, elle est étalée sur une surface et découpée en lignes verticales et horizontales. C’est pourquoi les savons d’Alep Zanabili ont une forme plus ou moins cubique.

Enfin, les savons d’Alep sont stockés pendant des mois dans une pile, dans un endroit sec, frais et sombre. Au fil du temps, le savon mûrit et sèche, et une croûte brune et verte apparaît à l’intérieur du savon.

Le savon d’Alep Zanabili depuis 1892

Les frères Amer et Taher Zanabili distribuent les savons d’Alep depuis Oviedo (Asturies) dans tous leurs points de vente.

Le savon d’Alep traditionnel de Zanabili est fabriqué à la main en Syrie depuis 1892. Mais en 2011, la guerre civile syrienne a détruit l’usine familiale. La famille Zanabili s’est alors dispersée dans différents pays. Ils ont recommencé à fabriquer du savon en 2014 en Turquie, où ils produisent environ 100 tonnes par an.

Visited 21 times, 1 visit(s) today
Fermer