Ecrit par 11h16 Bien-être Views: 5

Comprendre le concept de Qi et d’énergie dans le tai chi

pratiquer-tai-chi-flux-energie

L’énergie n’est ni créée ni détruite, elle est seulement transformée, dit la loi de conservation de l’énergie de la science moderne.

Le Qi dans la tradition chinoise

Pour les anciens Chinois, l’univers fonctionnait avec une seule énergie fondamentale qui prenait différentes formes, comme l’énergie des phénomènes électromagnétiques lors d’un orage, l’énergie nécessaire aux plantes lors de la photosynthèse ou l’énergie métabolique utilisée par les animaux.

Pour désigner ce concept général d’énergie, les anciens Chinois ont utilisé le terme qi, qui est encore aujourd’hui l’un des principes de base régissant les forces de l’univers, tout type d’activité et même la maladie et la santé. Il s’agit donc non seulement de l’un des concepts les plus utilisés dans la médecine traditionnelle chinoise, mais aussi de l’une de ses bases fondamentales.

Définition du qi

Dans la civilisation chinoise, le qi est défini comme le flux de l’énergie vitale. Il s’agit en fait de l’énergie qui donne vie à l’univers et à tout ce qui s’y trouve, c’est-à-dire une sorte de “carburant” qui circule librement et continuellement dans la nature et qui est à l’origine des phénomènes qui s’y déroulent, de l’existence de la vie et de l’équilibre interne de chaque être vivant.

Pour la médecine traditionnelle chinoise, ce flux d’énergie vitale est systématique et ordonné. Ainsi, lorsque le qi est en équilibre, le corps connaît un état complet de santé et de bien-être. En revanche, lorsque l’équilibre du qi est rompu, le corps tombe malade.

Pour reprendre la traduction des mots du Huangdi Neijing, texte classique de la médecine chinoise, “l’homme naît de la terre, il reçoit sa vie du ciel ; le ciel et la terre s’unissent pour produire de l’énergie et la vie qui en résulte, c’est l’homme. L’endroit idéal pour l’homme est la surface de la terre, dont il dépend pour de nombreuses choses, y compris la nourriture. Mais ce que la terre lui fournit, bien qu’essentiel, n’est pas suffisant ; il a également besoin d’énergie cosmique pour les processus de la vie. Cette énergie cosmique réagit avec l’énergie qu’elle puise dans la terre pour produire l’énergie vitale. Cette énergie vitale est fondamentale pour toutes les activités internes et externes de la vie de l’homme”.

Cependant, bien que toute l’énergie qui existe dans l’univers soit la même dans son essence, les anciens Chinois ont classé le qi en différents types en fonction de son origine, de sa forme de génération, de ses zones d’action et de ses propriétés. C’est une façon plus simple de comprendre l’essence de l’énergie vitale.

Quatre types de qi

Dans la nature, il existe différents types d’énergie ou qi : originel, fondamental, nourricier et défensif. Ils cohabitent tous à l’intérieur de chaque être vivant, bien qu’ils suivent des schémas différents et aient donc des fonctions différentes. Cela s’explique notamment par le fait que chacune des énergies internes trouve son origine à des endroits différents et suit des parcours différents.

  • L’énergie originelle ou yuan qi :

L’énergie originelle ou yuan qi est considérée comme le qi de base. Elle provient du jing inné et est entretenue par le jing acquis, qui sera abordé plus en détail ultérieurement. Cette énergie se forme dans les reins et les ming men, qui appartiennent au dantien inférieur. Le yuan qi commence et termine son cycle dans les reins, mais il faut noter que cette énergie circule dans tout le corps.

  • L’énergie fondamentale ou zhong qi :

C’est le qi respiratoire ou énergie première, il s’agit de l’énergie interne qui se forme à partir des forces extérieures. Cette énergie provient de deux sources fondamentales : l’énergie de l’air (tian qi), qui atteint les poumons, et l’énergie de la nourriture (gu qi), qui est assimilée par la rate.

  • L’énergie nutritive ou ying qi :

Comme son nom l’indique, elle provient de la nourriture. Elle extrait son essence de la nourriture, qui est transportée par la rate jusqu’aux poumons, où son meilleur substrat s’intègre aux vaisseaux et au sang, se transformant en énergie nutritive. C’est une énergie qui parcourt cinquante fois les quatorze méridiens, en suivant à chaque fois un seul chemin.

  • L’énergie défensive ou wei qi :

Comme l’énergie nutritive, l’énergie défensive ou wei qi prend le substrat de la nourriture, qui est transportée par la rate jusqu’aux poumons et devient énergie défensive. Les anciens Chinois considéraient l’énergie défensive et l’énergie nutritive comme les deux faces d’une même énergie.

Chaque type d’énergie est impliqué dans des processus différents et a ses propres fonctions dans le corps.

Visited 5 times, 1 visit(s) today
Fermer